Photographie, Voyages

18 jours au Pérou

18 jan

18 jours, plus ou moins, j’avoue que j’ai perdu la notion du temps là bas. C’est ce qui arrive quand on a la tête pleine d’images de paysages, de bruits et de gens!

Je profite de mon escale à Madrid pour commencer un peu le compte rendu de ce voyage (et pour faire les soldes chez Zara aussi :P Too bad que le Zara de l’aéroport soit si petit…). Si il y a vraiment quelque chose que je n’aime pas quand je reviens de vacances à l’étranger c’est entendre parler Français, ou plutôt ne plus entendre la langue du pays dans laquelle j’étais. Surtout l’espagnol, que je parle couramment vu que ma mère est née en Espagne, ça faisait un bout de temps que je n’avais eu l’occasion de le pratiquer aussi longtemps! Ça me déprime toujours de ne plus entendre une langue étrangère autour de moi, ça veut vraiment dire que les vacances sont finies…

Bref rentrons dans le vif du sujet, le Pérou! Au départ on y est tous allé (une grande partie de notre bande de copines, l’amoureux et les potes du marié) pour assister au mariage d’Alice, mon ancienne colocataire dont j’étais le témoin. Elle a décidé de se marier avec un  Péruvien, allez savoir pourquoi :P En tout cas nous ça nous a permis d’aller visiter ce pays vraiment très cool où il y a bien trop de trucs à voir et à faire!!

Vous avez déjà eu droit à un petit compte rendu en images du début de notre séjour. Pour préparer tranquillement son mariage, elle a eu la bonne idée d’envoyer famille et amis à Cusco dés notre arrivée, on était pas dans ses pattes comme ça ;) Les 4 premiers jours ont donc été intenses en visites et en découvertes.

Ensuite retour à Lima, la capitale, pour 3 jours où vont s’enchainer pas mal d’évènements. Le jour de l’an, en plein air dans un restaurant sur une falaise donnant sur la plage, complétement surréaliste de passer la St Sylvestre en robe bustier dehors toute la nuit… j’ai encore du mal à croire qu’on est en 2010 tellement c’était inhabituel. Ensuite on a cuvé le 1er (hey faut bien, en plus on était presque tous malades…), le mariage avait lieu le 2 janvier, et le 3 nous sommes partis en fin de journée pour Mancora, une station balnéaire au nord, à quelques kilomètres de l’équateur, encore très peu fréquentée par les touristes.

MANCORA 

Pour y aller, c’était un peu le challenge du voyage, 18h de bus le long de la côte Péruvienne. Franchement je pensais que ça allait être horrible, mais à part notre steward qui est entré directement numéro 1 dans ma liste de personnes à abattre, c’était plutôt cool. Les bus de la compagnie Cruz del sur sont ultra confort, bien plus que notre 1ére classe TGV, au 2éme étage où nous étions il y a des sièges méga inclinables et repose pied, et avec carrément des sièges qui se transforment en lit à presque 180° en bas (plus cher forcement). Si vous avez de la chance de ne pas tomber sur un steward qui passe de la musique (des reprises pourries en boucle) en permanence en restant bloqué sur le volume maximum, qui enchaine sur un bingo ultra énervant « M30, repiiiiito, M30″, qui s’endort en laissant tourner en boucle pendant 20 mins le menu du dvd du film qui vient de se terminer, et pour finir qui rallume les lumières ET la musique à 6 heures du mat pour servir le petit déj, qui n’arrivera que 45 minutes après… Si vous ne tombez pas sur ce charmant jeune homme, alors le voyage est plutôt plaisant!

Là c’était plage et farniente, petit déj les pieds dans le sable, quelques ploufs dans le pacifique, visite des ports du coin… Je vous avoue que j’ai complétement oublié mon appareil photo dans ma chambre pour profiter un max! (à part cette photo des moto-taxi géniaux qu’on prend là bas pour se déplacer d’un bout du village à l’autre)

LIMA 

Un peu comme à Lima, l’appareil photo est resté dans la chambre d’hôtel, mais pour différentes raisons. La ville de Lima a une ambiance particulière, sûrement très typique des grandes capitales d’Amérique du sud. C’est une ville très très étendue et il ne fait pas bon trainer dans certains quartiers. Nous étions dans le quartier de Barranco, un peu le coin bobo-artiste si je peux dire, de jolies maisons coloniales colorées, des petites rues… Mais là encore je n’ai pas pris de photos, on m’a tellement prévenu que Lima était une ville assez dangereuse (que ce soit la famille du marié, le staff de l’hôtel où on était…) je n’osais pas trop dégainer mon gros reflex en pleine rue (hum ça sonne un peu tendancieux ça…). C’est con hein, après coup je me dis que j’aurais du avoir plus de cojones. L’autre quartier qui m’a bien plu à Lima est Miraflores, juste à côté de Barranco, on peut d’ailleurs aller de l’un à l’autre à pied si on est du bon côté (c’est rare, à Lima, on fait tout en voiture, c’est tellement étendu que quand on va « pas loin » c’est au moins à 20 minutes en taxi). Miraflores est plutôt le quartier hype, beaucoup de bars et de resto avec vue sur la mer. J’ai adoré me promener au coucher du soleil le long de la falaise pour admirer la baie. Là pas trop de soucis c’est un coin très fréquenté par les touristes et les habitants de Lima, il y a des parcs, des bancs… Ça se roulait des galoches à tout va! Le centre ville est à visiter évidement pour ces superbes palais et cathédrales coloniales. On a pas eu le temps de le faire mais le musée d’archéologie et d’anthropologie est très bien il parait. Le reste de la ville est très résidentielle, ma copine Alice (la mariée donc) résume assez bien Lima en trois mots :: bruits, couleurs et poussières.

Mais revenons à Mancora, si vous avez du temps pendant un voyage au Pérou (il vaut quand même mieux aller dans le sud voir Arequipa et le lac Titicaca, notre contexte était un peu particulier on venait célébrer un mariage après tout, nous n’avons donc pas pu y aller, pas grave ça sera pour un autre voyage !) Mancora est vraiment un petit coin assez fun, pour faire du surf ou des balades à cheval sur la plage. Il y a de plus en plus de surfeurs et donc d’hôtels et resto, tous ne se valent pas et faut faire attention à la qualité de la nourriture. Par contre, on est devenu fan des happy hours qui durent de 19h à… la fermeture! Le truc assez bizarre c’est que le village s’articule le long de la Panamericana, la route qui traverse l’Amérique du Sud de part en part. Du coup on traversait cette route en tong et paréo pour aller de notre hôtel à la plage, alors que plein de gros camions et cars passent par là… C’est le côté « poussière » de Mancora on va dire ^^

J’y avais acheté un trop joli paréo à pois Princess Tam Tam (et ouais) pour à peine 2€ (12 Nouveaux Soles), mais je l’ai oublié plus tard dans le séjour :(

NASCA

Après notre retour de Mancora, les autres invités sont retournés en France, mon amoureux est moi avions décidé de rester quelques jours de plus. Après 2 jours de visite de Lima (entre le 1er et le mariage, finalement on avait pas eu le temps de voir grand chose), on a filé directement dans le Sud pour Nasca, survoler les fameuses lignes dessinées il y a 300 ans av J.C. par la civilisation Nasca (pré-Inca). Il n’y a pas grand chose à voir dans la ville, dés notre descente du bus (toujours avec Cruz del sur, vu qu’il y avait quand même 6h de trajet depuis Lima, on voulait un minimum de confort) quelqu’un nous attendait pour nous amener à l’aérodrome. C’est l’hôtesse de Cruz del sur qui nous a proposé pendant le voyage de contacter une agence avec laquelle ils bossent sur place. On a filé directement à l’aérodrome, on a négocié le prix après.

Le meilleur conseil trouvé dans le Routard :: ne pas manger avant de prendre l’avion! On était dans un tout petit coucou de 6 places, pilotes compris, et punaise, qu’est-ce que ça secouait! Moi qui ne suis jamais malade dans les transports, vers la fin j’étais blême, 30 minutes de sensation d’un grand 8 c’est assez violent. J’ai du arrêter de prendre des photos, ça me filait la gerbe. En plus il faisait bien 35° et Nasca se situe dans une plaine très désertique où ça tape fort. Mais ça rajoute du charme au voyage on va dire!

Le survole des lignes se fait dans la journée, nous ne sommes pas resté, on a filé tout de suite après vers Ica, ou plutôt l’oasis de Huacachina, à 10 minutes en taxis. Ica se trouve au nord de Nasca, il n’y avait que 2h de bus du coup on a pris une compagnie moins touristique, plus roots on va dire et surtout 3 fois moins cher :: Soyuz. C’est un bus tout ce qu’il y a de plus sommaire, sans clim et qui s’arrête n’importe où sur le bord de la route pour prendre des gens ou les faire descendre. C’était plutôt marrant.

HUACACHINA

Huacachina est un des trucs que j’ai préféré pendant le voyage, pour des raisons tout à fait différentes, il n’y a rien de culturel à faire là bas. C’est un véritable oasis, au milieu d’un désert de sable assez fou, je ne pensais pas trouver un paysage pareil au Pérou, quand on pense à ce pays, on voit plutôt les montagnes, le Machu Picchu, mais en fait la côte n’est qu’un succession de grandes étendues de sable. A Huacachina autour  de la lagune, il y a qu’une dizaine d’hôtels et des compagnies qui proposent des tours en buggy dans les dunes. C’est à peut prêt la seule activité qu’il est possible de faire là bas, avec le sandbord! Et bah, je pensais aimer ce genre de trucs (la fille super téméraire que je suis hein) mais je me suis éclatée à dévaler les dunes de sables (allongée quand même) sur une planche de snowboard ! En plus de la balade géniale (et mouvementée) en buggy, pour finir en regardant le coucher de soleil sur les dunes…

PISCO

Le lendemain on est partis, toujours avec Soyuz, pour Pisco, la ville qui a donné son nom à la boisson la plus célèbre du pays (après l’Inca Cola, un soda jaune fluo au goût de bubble gum), très bon petit cocktail le Pisco Sour :P Je vous filerai la composition dans un autre billet ! Pisco a malheureusement été quasiment détruite pendant le séisme de 2007, l’épicentre se trouvait juste à côté et il y a eu 800 morts rien que dans la ville, dont 200 personnes qui assistaient à la messe de l’Assomption dans la cathédrale de la Plaza des Armas. C’était assez désolant de voir la ville en travaux, où à chaque coin de rue on voit des immeubles détruits, des terrains vagues déblayés, des maisons en bois provisoires…

PARACAS

Dans le coin, on a visité les Île Bellestas et la réserve nationale de Paracas, ça a été nos dernières visites. Les Île Bellestas sont en fait 2 grandes îles au large de la côte où les oiseaux migrateurs viennent se poser par centaines de milliers, si c’est pas par millions. Résultat ça donne une île recouverte de chiasses d’oiseaux (glamooouuur), appelé guano, qui est récolté tout les 6 à 7 ans pour en faire de l’engrais naturel. Assez dégueulasse ouais ! Mais ya des lions de mer et des pingouins ! Paraît qu’il y a des dauphins aussi mais on en a pas vu.

La réserve de Paracas est un parc naturel où on va surtout pour les paysages très désertiques, les sites archéologiques qui s’y trouvent sont très nombreux mais recouverts par le sable pour les protéger des dégradations. C’est en fait un grand désert le long d’une côte splendide avec notamment des plages où le sable est rouge à cause de la roche volcanique qui compose son sol. Super canon. C’est là que j’ai plongé les pieds dans le pacifique pour la dernière fois (trop les boules, on avait pas pris nos maillots, on pensait pas pouvoir se baigner vu que c’est un parc protégé, amis il y avait une petite crique exprès…).

Dans un prochain billet je vous donnerai plus d’infos sur les hôtels et resto qu’on a fait, et 2-3 astuces !

You Might Also Like

38 Comments

  • Reply Bliss 18 jan at 12:44

    Ton article, tes mots et tes images sont fabuleux, ça donne une envie folle de prendre l’avion et de partir très loin… Merci d’avoir partagé un p’tit peu de ton périple avec nous en tout cas ^^

  • Reply shalima 18 jan at 12:55

    Waow, quel périple ! Magnifiques photos, tu me donnes envie de partir me balade au soleil…

  • Reply ally 18 jan at 12:57

    Merci pour ce compte rendu si rapide ! Purée ca yest je veux y aller, au moins pour deux raisons (en fait yen a plus que 2!) : HUACACHINA, je veux voir ce putain d’oasis, j’adore le sable, la dune du pilat et les déserts ! J’en ai jamais vu un de mes yeux ! Et ces putain de phoques, you know i love them ;) Ca avait l’air terrible en tout cas, et ca donne envie :) Merci :)

  • Reply heidi 18 jan at 1:24

    J’ai un ami qui fricote avec une péruvienne (je vais les forcer à se marier là-bas).

  • Reply Elisa 18 jan at 1:35

    Très très beau reportage!
    A ++
    Elisa, Argentine

  • Reply Nacre 18 jan at 1:43

    Ayé, j’veux aller au Pérouuuuuuuuuuuuuu!!!!!!!!!

  • Reply Nina Sotte Fille 18 jan at 1:55

    C’est un splendide compte rendu! Quelles jolies photos! En plus j’ai tellement envie de vacances là, que je suis verte … je pars pas avant Carnaval, que pendant 4 jours, et même pas au soleil. Flûte tiens !

  • Reply Telys 18 jan at 2:00

    Ca me titillait depuis un moment mais là c’est clair, une de mes prochaines destinations de voyage sera le Pérou ! Du coup je suis très preneuse des trucs et astuces ;)

    Merci pour le compte-rendu et les photos, ça donne envie (euphémisme) ^_^

  • Reply Narumi 18 jan at 2:42

    Wow quel magnifique voyage ! J’imagine le nouvel an en plein air près de la plage, le rêve.. J’adore tes photos des dunes et de la réserve, les paysages sont somptueux. Hâte de voir la suite :)

  • Reply Melibu 18 jan at 3:29

    Tiens, c’est bizarre, j’ai comme une envie de voyage maintenant…

  • Reply annouchka 18 jan at 4:28

    Magnifique article ! Malgré sa longueur j’ai tout lu de A à Z et me suis délectée de ton récit de voyage et tous ces détails… Je connais un peu mieux le Pérou grâce à toi !
    Superbes photos de Huacacina, je pense que le désert est ce que j’aurais préféré aussi !

  • Reply Foley 18 jan at 5:11

    @Bliss :: Mais de rien, ça prolonge le voyage de le partager avec d’autres.

    @shalima :: ça fait un bien fou de partir au soleil pendant l’hiver! Un sacré break, je crois que je vais renouveler l’expérience.

    @ally :: Ma choupette, faut vraiment que tu y ailles!

    @heidi :: Vas y c’est trop le bon plan ;)

    @Elisa :: Ravie que ça t’ai plu!

    @Nacre :: Cool une première convaincue ^^

    @Nina Sotte Fille :: Oh je te comprends, avant de partir pour le Pérou, je n’avais pas pris de vacances depuis Mai… J’en pouvais plus!

    @Telys :: Ah cool! :D Tu sais à qui d’autres demander pour des conseils!

    @Narumi :: Oui c’était assez surréaliste.

    @Melibu :: Alors j’ai réussi mon billet ;)

    @annouchka :: C’est vrai qu’il était un peu long *blushes* mais j’avais tellement envie de tout partager avec vous! Si jamais tu as l’occasion d’y aller, c’est une destination vraiment super.

  • Reply Eliabar 18 jan at 7:07

    Ouch, quel voyage! Tes photos sont superbes.

  • Reply Parigote 18 jan at 7:09

    Ton voyage me laisse rêveuse !
    Depuis petite, je me dis qu’il faudra que je parcours l’amérique du sud avant de mourir…

  • Reply mariga(z) 18 jan at 8:10

    Super compte rendu !
    Jusqu’à présent, le Perou ne faisait pas forcément partie des endroits où je pensais me rendre, mais tout ça, il faut bien l’avouer, donne envie d’évasion !!

  • Reply Miss Giny 18 jan at 8:36

    Wahou énormes les photos ! elles sont magnifiques … merci pour ce petit moment … j’ai l’impression d’être partie ! :)

  • Reply Cynthia 18 jan at 11:49

    Ouah! La star dans l’avion! ça avait l’air vraiment sympa. Vivement la suite avec les anecdotes et le cocktail…

  • Reply kathleen 19 jan at 12:45

    Ca à l’air très joli !
    Tes photos sont très réussi.

  • Reply Toute Petite 19 jan at 9:54

    Tu nous fais voyager, ça fait du bien… Ca y est j’ai presque oublié le ciel gris, les nuages bas et l’horrible arche de la défense que j’ai sous les yeux…

  • Reply le blog de leen 19 jan at 9:58

    entre l’architecture et les paysages magnifiques tu n’as pas dû t’ennuyer!

    leen

  • Reply yeahyeahgirl 19 jan at 10:30

    tu as l’air d’avoir fait un magnifique voyage et je suis pareil que toi, quand je reviens de vacances j’ai horreur d’entendre du français, ça coupe tout d’un coup sec, en plus souvent tu te retrouves souvent à l’aéroport avec des français râleurs pas patients pour deux sous, ça te ramène vite sur terre, c’est ça la France ! heureusement qu’il y a le pain et le fromage sinon j’aurais déserté depuis longtemps. (les rillettes aussi)

  • Reply AurélieM 19 jan at 11:13

    j’suis allée au pérou il y a deux ans et demi… et ça me rappelle des bons souvenirs… ah la réserve de Paracas… Il paraît que la grotte n’existe plus à cause du tremblement de terre de 2007…
    Et le machu Piccu? Le lac Titicaca?

  • Reply L'Éphémère 19 jan at 11:43

    Quel beau périple! Les photos sont sublimes, bravo.

  • Reply Jena 19 jan at 12:53

    Ouaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh! Voilà, c’est tout ce que j’avais à dire! (je rêve en fait, le Pérou étant LE pays où je rêve d’aller!)

  • Reply Anne-Claire 19 jan at 12:58

    Merci pour ce récit d’un voyage qui sort du commun! Superbes photos, dommage que tu aies dû laisser à l’hôtel ton appareil à plusieurs reprises!

  • Reply La perchée 19 jan at 3:20

    vraiment superbes tes photos. ça fait rever.

  • Reply May 19 jan at 5:32

    Déjà que j’ai de (grosses) envies d’évasion en ce moment, lorsque je vois/lis/regarde un article comme le tien, cela me tue à petits feux. Je veux partir, je veux partir LOIN !

  • Reply Ava 19 jan at 7:13

    *thud*

    C’est magnifique !

    Et Lily est mariée !

  • Reply Syd 19 jan at 8:52

    Génial compte-rendu, on se croirait loiiiin rien qu’en te lisant, c’est magique !
    C’est super que tu aies eu cette expérience, 18 jours à l’autre bout du monde c’est pas rien ;)

    Très contente pour Alice aussi… :)

  • Reply SB 20 jan at 5:23

    Je complète la liste des anciens du DSB :)

    Tes photos sont absolument magnifiques et le survol de Nasca oh la la *bave* Merci de partager ça avec nous !
    Et toutes mes félicitations à Lily si elle passe par là ^_^

  • Reply faraway 20 jan at 6:10

    Waahou ! Que ça donne envie de partir tiens! avec notre habituel temps pourri parisien ..
    Huacachina a l’air vaiment magnifique en tout cas !

    Le coucou ça m’aurait amusée, j’adore prendre les petits avions on se sent tous légers et c’est un moyen fantastique de découvrir certaines régions. Bon, c’est vrai que c’est quand même mieux quand le temps est calme, qu’il n’y a pas de vent !

  • Reply Morning by Foley 22 jan at 8:16

    [...] compléter un peu mes comptes-rendus de voyage et que ce ne soit pas juste un récit, je voulais partager avec vous les hôtels qui [...]

  • Reply lulu la nantaise 22 jan at 9:40

    ca me rapelle trop de souvenir toutes ses photos c est genial !!

  • Reply Marlène 22 jan at 12:11

    pfff, tu me fais rever….

    mais si tu es rentrée, ça veut dire qu’il y a du chaton dans l’air!! ;-)

  • Reply Morning by Foley » Blog Archive » Santorini 4 nov at 8:41

    [...] évidement après avoir vu les longues plages de sable rouge de la réserve de Paracas au Pérou, j’ai trouvé ça cool mais sans plus. Enfin c’était rigolo d’arriver jusque [...]

  • Reply Camille 4 nov at 9:37

    Ah bah je devais pas encore vraiment lire assidûment ton blog à cette époque, j’avais raté ce billet, mais je fais la même que pour Santorin, OMONDIEU, toussa toussa, c’est trop beau.
    Et puis l’espagnol <3

  • Reply NowMadNow 23 juil at 10:23

    Tu en as visité des endroits en 18 jours! J’y ai passé presque deux mois et… j’ai vraiment voyagé lentement! Je retournerai certainement au Pérou, le pays est si vaste et varié.

    NowMadNow

  • Reply Snowman01 3 jan at 10:48

    Waouh également ! Tu nous fais rêver. C’est un voyage à faire au moins une fois dans sa vie.

  • Leave a Reply